Quels objectifs IDÉALS utiliser en streetphoto ?

Imaginez que je puisse vous donner une réponse simple ? Ce serait bien trop facile. non?

Vous ne pensez pas que la photo mérite un peu plus de réflexion, de ressenti, d'émotions ? Vous ne pensez pas si la réponse était aussi simple, tout le monde prétendrait à être un super photographe de rue. 

Cependant, je vous partage mon expérience. Je vous guide dans vos premiers pas ou dans votre progression. Car, ne l'oubliez pas, même s'il faut des repères pour bien apprendre, apprenez vite à voler de vos propres ailes et définir votre propre style. 

Photo : Franck BOISSELIER - VENISE 2017 - FUJI XT1 18 mm APS

VOTRE OBJECTIF IDéAL !

Avec le temps, je me rends compte que les recettes magiques n'existent pas. La réussite de ses propres photos tient avant tout à sa volonté personnel, à l'éducation de son œil, et son "pourquoi". Il n'existe malheureusement ou heureusement pas d'objectif idéal. Mais "VOTRE" objectif idéal existe. Vous devez le trouver

Votre "pourquoi" 

Avant de parler matériel et objectif, beaucoup d'entre-vous oublient souvent de se poser ces questions essentielles. 

Pourquoi allez-vous dans la rue ?

Que recherchez-vous exactement ?

Qu'est ce qui vous anime à parcourir les rues ? 

Pourquoi faites-vous des photos dans la rue ?

Que souhaitez-vous restituer ?

Quel est votre démarche ?

Posez-vous ces questions de base.

Ces réponses vous aideront à déterminer votre style, votre approche et à trouver votre objectif idéal.


Cependant, voici quelques conseils utiles.


Le 35 mm ! (équivalent plein format)

C'est l'objectif des grands photographes du XX eme siècle. Monté sur leur boitier LEICA, ils observaient la ville, racontaient les rues du monde entier.

Pourquoi est-il idéal ? 

La photo de rue, pour moi, doit raconter une histoire. La focale 35 mm permet d'inclure suffisamment d'élément dans le cadre pour situer le sujet dans son environnement. A une distance que 1 ou 2 m de votre sujet, cette focale permet de raconter une petite histoire.

Ci-dessous, une photo de Willam KLEIN. En se situant à 1 m de la jeune femme et en cadrant pour inclure le reste de la scène, cette photo raconte l'histoire. de cette femme.

Photo : William KLEIN

Autre avantage, il ne déforme pas trop les perspectives. Vous pouvez aisément l'utiliser pour des portraits. Les modèles seront encore à leur avantage. Attention tout de même à ne pas trop vous rapprocher et à ne pas trop vous tenir en plongé ou contre plongé, vous risquez de vous fâcher avec vos modèles, non satisfait de voir leur bouilles déformées.

On peut le voir sur la photo ci-dessous. Les personnages au premier sont moins déformés que la jeune femme (photo ci-dessus). La distance par rapport à votre sujet sera importante.

Le 35 mm, c'est l'objectif idéal des photo-reporter. A l'aise en paysage, en portrait, il ne compressent pas les plans. La notion de profondeur est ressenti.

Crédit photo : William KLEIN - 

Crédit photo : William KLEIN - ROME - Source : POLKA

le 50 mm - L’OBJECTIF standard ? 

C'était l'objectif préféré de Henri Cartier BRESSON. C'est l'objectif "normal" par excellence. On le dit "normal" car c'est celui qui se rapproche le plus de la vision humaine. Il ne déforme pas trop. En photo de rue, il permet de soigner sa composition plus facilement car il intègre moins d'élément dans le cadre. J'aime beaucoup cet objectif mais son point de vue très familier (focale proche de la vision humaine) aura un avantage et un inconvénient. 

  • L'avantage est qu'il reproduira un champ de vision familier. En effet, notre vision est proche de ce 50mm.
  • l'inconvénient est que sa focale fera de vos photos une impression de déjà vu. Ben oui, proche de notre vision humaine. 

Crédit photo : Franck Boisselier - Venise 2017

Credit photo - Franck BOISSELIER 2017 - Vénise

Alors, si vous souhaitez vous démarquer, il vous faudra choisir un autre objectif, ou utiliser un autre point de vue.  

Le 85 mm - l'objectif à portrait 

J'adore cet objectif et c'est l'un de mes préférés. Mais pas mon préféré dans la photo de rue. En effet, je l'utilise lors de mes déambulations dans la ville à la rencontre de personnes. Je réalise leur portrait. Que ce soit dans les rues de l'île Maurice ou dans les champ de thé au Sri Lanka, j'aime m'approcher des gens pour établir un contact. Parfois juste quelques minutes ou même quelques secondes, je prends le temps de m'asseoir pour discuter, me poser avec eux, à un arrêt de bus ou dans une épicerie.

Crédit photo : Franck Boisselier  - A la rencontre d'Andrew - Ile Maurice 2017

Crédit photo : Franck Boisselier - Au marché de Port-Louis - Île MAURICE 2017 - CANON EOS 5D II 85 mm

Ces moments deviennent magiques, ces photos deviennent magiques. La photo de ces deux personnes dans le marché de Port Louis sera mémorable à tout jamais. C'est eux qui m'observait dans ce marché déambuler à travers les allées. Arrive à leur niveau, le contact était déjà fait, il n'y avait plus qu'à déclencher. Une magnifique lumière de côté, une seule suffisait pour donner une telle intensité à ce regard. 

Mais même si ce 85 mm fait partie de mes objectifs préfères, je pense que ce n'est pas le meilleur pour représenter la street photo. La streetphoto doit montrer aussi la rue, l'ambiance, la scène. Le cadre doit pouvoir situer l'action dans le temps, et si possible reconnaître le lieu. 

le 35 ma est donc idéal. C'est celui qu'on choisit les célèbres photo reporter.  

Mais quand est il des grands angles ? Un 24 mm ou 28 mm ?

C'est justement la focale que j'ai testé récemment à Venise. Je me suis eclaté. 

Le 27 mm (équivalent plein format)- le grand angle

Il est considéré comme grand angle et donc idéal pour la paysage.

Mais est-il fait pour la streetphoto ? Oui mais à certaines conditions. Attention à ne pas tomber dans le piège de la photo de paysage .... de rue.  

Il vous sera facile de faire de jolis clichés de rue. Mais ils seront assimilés à de la photo de paysage. Rappelez vous. Que souhaitez restituer de cette ville, de cette ambiance de rue ?

Quelle est votre définition de la photo de rue ? 

Crédit photo : Franck Boisselier - Venise 2017

La photo ci-dessus est une jolie photo de paysage urbain mais je ne la considère pas comme de la streetphoto. Et vous, qu'ne pensez-vous ?

Pour moi la photo de rue c'est :

un jour je me promenais dans la rue lorsque ......

Oui, pour moi, il est nécessaire que quelque chose se passe. Le plus souvent, le sujet sera quelqu'un, une personne, qui dans un environnement urbain sera placé de telle façon que le contexte sera explicite.  

Dans la photo ci-contre.

Le sujet de cette photo est la personne assise à la terrasse du café. La présence du personnage donne le caractère street-photo. Sans ce personnage, cela donne une photo de paysage urbain. Joli paysage urbain mais pas au sens street-photo où je l'entends. 


Galerie Photo réalisée au 27 mm lors de mon séjour à Venise.

cliquez sur les images pour les afficher en grand.

Alors, quel objectif allez-vous choisir ?

Dites moi dans les commentaires quel est votre objectif idéal ? 

A bientôt, au plaisir de vous retrouver.

Franck.


VOUS SOUHAITEZ DÉVELOPPER LE PHOTOGRAPHE QUI EST EN VOUS ? 

Retrouvez-moi lors d'émissions en LIVE et échangeons ensemble sur l'amour de la photographie. Profitez de plus de 60 cours en ligne. Rejoignez la communauté CAMPUS PHOTO



Boutique en ligne