CHAPITRE 2 : POURQUOI VOUS N'ARRIVEZ PAS À RETRANSCRIRE EN PHOTO CE QUE VOUS VOYEZ ?

4.jpg

Vision humaine /Vision photographique

En photographie il est difficile de retranscrire à l'identique, une scène, un paysage, En tant qu'être humain, nous possédons deux yeux et avons donc une vision binoculaire. Un appareil photo est équipé seulement d'un objectif. Il a donc une vision monoculaire. Comment appréhender ces différences ?

En photographie il est difficile de retranscrire à l'identique, une scène, un paysage, une ambiance, les couleurs d'un coucher de soleil, l'immensité d'un paysage. En tant qu'être humain, nous possédons deux yeux et avons donc une vision binoculaire. Ils nous permettent d'avoir un champ de vision très large et nous permettent de voir en trois dimensions. Notre cerveau intervient pour décoder ce que nos yeux captent.

A la différence de nos yeux, un appareil photo est équipé seulement d'un objectif. Il a donc une vision monoculaire. Les images que nous visionnons sont donc représentées en deux dimensions. Par conséquent, il est important de connaître les contraintes et les caractéristiques de l'appareil photo, savoir ce dont il est capable, et d'identifier ses points faibles pour pouvoir reproduire les volumes et la profondeur.

Comment transposer notre vision en 3D en une photo en 2D avec un appareil photo bien moins performant que notre vue humaine ?

J'ai recensé dans ce chapitre les principales différences entre la vision humaine et la vision d'un appareil photo. Pour mieux restituer en photos ce que vous voyez, vous devez connaître les limites de votre appareil photo et vous devez connaître ses points forts. 

Par exemple lorsque je réalise des portraits, j'aime utiliser les caractéristiques de grande ouverture d'un objectif pour avoir une profondeur de champ très réduite. Il permet d'avoir de jolis flous avant-plan et d'arrière-plan, ce qui permet de mettre en valeur mon sujet principal.

On comprend mieux pourquoi certaines situations photographiques sont très difficiles à appréhender pour un appareil photo quand on comprend comment nos yeux et notre cerveau fonctionnent 


introduction

NOUS SOMMES TELLEMENT HABITUÉS À L'EXCELLENCE ! 

On comprend mieux pourquoi certaines situations photographiques sont très difficiles à appréhender pour un appareil photo quand on comprend comment nos yeux et notre cerveau fonctionnent 

Nos yeux alliés à notre cerveau sont ultra performants. Nous sommes tellement habitués à la performance de notre vision que nous avons du mal à imaginer qu'un appareil photo ne nous arrive pas à la cheville en terme de capacité de vision.

SI VOUS COMPRENEZ QU'UN APPAREIL PHOTO N'EST PAS AUSSI PERFORMANT QUE VOTRE VISION, VOUS POURREZ VOUS ADAPTER ET AINSI PALLIER A TOUTES LES DIFFICULTÉS DE LA PHOTOGRAPHIE.

  • La vision photographique

Le reflex est monté d'un objectif composé de lentilles hautes performances, d'un diaphragme à ouverture variable. Le capteur du boitier transmet les informations de couleur et de luminosité au logiciel, lequel en défini une image. 

  • La vision humaine

L’œil est le récepteur des informations de lumière. Il est doté d'une iris, d'un cristallin, d'une rétine, elle-même  recouverte de cellules différenciées, permettant de visualiser les couleurs. Le nerf optique envoie toutes ces informations au cerveau.

Sont-elles à armes égales, ont-elles les mêmes performances, laquelle est la meilleure et dans quelle situation ?

1 - Comment restituer la profondeur et les reliefs en photo (2d)

 
 
  • Les humains 

Bien évidemment, avec nos 2 yeux, la vision en 3D apporte l'avantage de créer du relief, de la profondeur, du volume.

  • Les "appareils photos" 

Les appareils sont techniquement incapables de reproduire les 3 dimensions puisque les photos sont imprimées sur du papier (ou autre support) à 2 dimensions. Par contre, un aspect de l'art de la photographie, sera de "berner" notre cerveau pour lui suggérer la profondeur, le relief,
 la 3 ème dimension.


LES SOLUTIONS

  • COMMENT AJOUTER DU RELIEF A VOS PHOTOS ?

3721402585_cbd3d860a2_o.jpg

Ajouter un premier plan à vos photos de paysage.

1) , un rocher, un arbre, une plante, etc.... L'impression de profondeur sera accentuée et vous ressentirez mieux la 3 eme dimension

Même si la photo est 2D, vous percevez nettement les différents plans : premier plan, arrière plan.

La lumière et les ombres créées font le relief.

Préférez les prises de vue ensoleillées en début ou en fin de journée. Les ombres rasantes ajoutent du relief aux éléments présents dans la scène.


2 - UN APPAREIL PHOTO N'AIME PAS LES COUCHERS DE SOLEIL !!! ATTENTION AUX CONTRASTES FORTS.

Le capteur d'un appareil photo aura beaucoup plus de mal à discerner les nuances de noir de gris et de blanc dans les scènes très contrastées.

Nous avons plus de facilités a voir dans les détails d'une scène très contrastée. Le cerveau s'adapte mieux et plus rapidement.

IMG_9045.jpg

Les capteurs des reflex ont du mal à saisir toute l’échelle des tons sombres et des tons clairs.

LES SOLUTIONS

EVITER DE PRENDRE DES PHOTOS LORSQUE DE FORTS CONTRASTES COEXISTENT DANS VOTRE SCÈNE.

Eviter de déclencher que votre sujet se trouve en même temps dans une zone sombre et une zone très éclairée.

  • exemple 1 :

20160827_193517-011 WEB RVB.jpg

Photo réalisée sans retouche

On ne perçoit pas les détails dans les rochers. Le ciel est trop clair, le détails des nuages est sommaire.

20160827_193517-031 WEB RVB.jpg

Photo retouchée

J’ai pu restituer les détails dans les rochers ainsi que dans les nuages.

Attention, ne croyez pas que la retouche est la solution au problèmes de forts contrastes. Les fortes retouches de luminosité lié aux contrastes sont souvent signe d’une non maîtrise de la prise de vue et d’un manque d’expérience du photographe.

  • exemple 2

IMG_3950.jpg

L’écart de luminosité est trop grand

  • Exemple 3

    la photo ci-dessous a été prise au même moment, au même endroit que la photo ci-dessus. J’ai simplement fait demi tour sur moi-même pour m’orienter vers les arbres. Le modèle placé à l”ombre des branches d’arbres est dans la meilleure situation de lumière.

IMG_4009-3.jpg

L’écart de luminosité est idéal

L’équilibre entre les hautes lumières (blanc) et les basses lumières (noir) est parfait.


Pas le temps de tout regarder maintenant ?

Pas de problème ! Renseignez un mail valide et télécharger le Guide Ultime pour développer votre œil de photographe au format PDF, à consulter dès que vous en avez besoin. Vous profitez aussi des bonus en vidéos.


3 - pourquoi vos photos sont parfois jaunes ou bleues ?

LA LUMIÈRE BLANCHE N'EST PAS (toujours) BLANCHE POUR UN APPAREIL PHOTO.

Cela parait étrange de dire que la lumière blanche n'est pas blanche. Elle varie du jaune au bleu. Elle variera en fonction de la saison, de l'heure de la journée et de la source qui émet cette lumière. On appelle ce phénomène la température de couleur. Notre cerveau nous berne en adaptant automatiquement la température de couleur. Vous ne vous rendez compte de rien, pourtant…

 
  • Pour les humains

    La lumière blanche varie de dominante jaune à bleu. Notre cerveau s'adapte très vite pour ajuster au mieux la teinte pour toujours essayer de nous la restituer blanche.

  • Pour les appareils photo

Le reflex, lui, a du mal à s'en sortir dans toutes les situations. Il faut, le plus souvent lui traduire le type de lumière auquel on a à faire. D'une bougie à la lumière très jaune ou d'un néon à la lumière très bleue, il faudra souvent l'aider.

 
Liu Zai Hou.jpg

Cas 1 : La lumière blanche est fidèle

Notre cerveau s'adapte au plus vite pour nous proposer une couleur qui se rapproche au plus de la lumière blanche.

Liu Zai Hou-2.jpg

Cas 2 : Teinte bleue dominante

Dans ce cas, la température de couleur n'est pas la bonne et est réglée sur une mauvaise valeur.

Liu Zai Hou-3.jpg

Cas 3 : Teinte jaune dominante

L'appareil peut interpréter la scène d'une mauvaise façon et restituer la lumière très très jaune.

LES SOLUTIONS

Corriger le réglage de balance des blancs sur votre appareil photo

awb.jpg

Quand le résultat de votre photo ne correspond pas à la “réalité” (réalité perçue très subjective) de ce que vous pouvez percevoir, c'est que la balance des blancs de votre appareil photo n'est pas correctement effectuée.

Voici un tableau récapitulatif des valeurs à régler en fonction de la source de lumière.

balancedesblancs.jpg

Menu Balance des blancs

Le menu de votre appareil photo propose différentes situations de lumière. Sectionnez celle le plus adapté a la situation.

Adopter le format RAW

Vous avez le choix entre 2 formats de fichier lorsque vous prenez vos photos : le JPEG et le RAW.

Avec le format JPEG, en post production (retouche), vous ne pourrez corriger que très peu la balances blancs. Donc si vous vous trompez à la prise de vue, les corrections des tons trop jaunes ou trop bleus seront difficiles à corriger.

Avec le format RAW, en post production (retouche), vous aurez tout le loisir de corriger la balance des couleurs sans détériorer votre fichier.


4 - POur nous, la notion de profondeur de champ n’est pas habituelle. apprenez à la maîtriser.

La profondeur de champ correspond à la "zone de netteté" de votre scène. En photographie, vous pouvez jusqu'à un certain point la maîtriser.

La vue humaine distingue tout son environnement très net et fait la mise au point rapidement. La zone de netteté est donc totale. Nous ne sommes pas habitués à voir comme un appareil photo.

6323860_orig.gif

Profondeur de champ.

Observez la zone de netteté varier. Seul votre appareil photo peut obtenir ce résultat.

stump [800 internet].JPG

Pour nous être humain, cette notion est très vague dans notre quotidien. La profondeur de champ définit la zone de netteté. 

Par contre en photo, l'effet est redoutable et très visible. C'est ce qui participe au charme de la photographie. (photo ci-contre)

L'appareil photo est le champion de la faible profondeur de champ et de la grande profondeur de champ.

  • La SOLUTION

APPRENEZ A GÉRER LA PROFONDEUR DE CHAMP

Exploitez la faible profondeur de champ pour isoler les sujets de l’arrière plan. Cette technique permet de porter l’attention sur votre modèle.

IMG_8771.jpg

Petite profondeur de champ

Cette capacité des appareils photo à obtenir une faible profondeur de champ permet d’isoler le sujet de l’arrière plan. L’attention est focalisé sur le visage du modèle.

500px-Prime-76414647 [FB Internet 1000 72dpi].jpg

Grande profondeur de champ

Aussi, grâce à votre appareil photo, vous pouvez décider d’une grande profondeur de champ. Elle permet de montrer la profondeur, la perspective.


5 . pouvoir donner L’impression de mouvement … ou pas !

Par définition, la photo est le témoignage d'un instant, d'une fraction de seconde figée en 2 dimensions. La qualité de la photographie réside aussi dans la capacité à suggérer le mouvement. Ou à arrêter le temps... 

eutah Mizushima [800 internet].jpg

Restituer l’impression de mouvement

Malgré le caractère figé d'une photo, et grâce aux capacités de nos appareils photo, le mouvement du métro est restitué.

photo-1428954376791-d9ae785dfb2d [800 internet].jpg

Figer le mouvement

Vous pourrez choisir de figer ou pas le mouvement. Les choix esthétiques vous appartiennent grâce à nos appareils photos. Même si le mouvement est figé, cette photo nous inspire une dynamique.

La solution

Maîtriser la vitesse d’obturation

mode-programme-canon.png
  • jouer avec la vitesse d 'obturation de votre appareil photo

  • régler votre appareil sur la priorité vitesse 

  • une vitesse rapide >1/250 ou plus figera le mouvement de votre sujet (humain en mouvement normal)

  • une vitesse lente (1/15 voire 1/8 s) permet d'avoir des flous de mouvements.... mais attention à bien tenir votre appareil photo ou utiliser de préférence un trépied.


6 . Pourquoi le zoom peut vous sauver la vie ?

Pour nous, humains, la possibilité de zoomer ne peut se faire sans l'aide d'éléments extérieurs tels que des jumelles, Et il peut être pratique de réduire son champ de vision pour éliminer des éléments gênants ou pour vous “rapprocher de votre sujet”.

L’utilisation d’un zoom vous ouvrira les portes de la création et de la découverte.

tigre.jpg

Un zoom peut vous sauver la vie ;-)


7 . ATTENTION, votre cerveau vous berne, ne vous laisser pas avoir !!!

Imaginez-vous sur la plage avec vos amis. Vous êtes bien au chaud, les pieds dans la sable à vous détendre. Vos amis vous accompagnent et vous décidez de prendre une photo souvenir de ce delicieux moment de partage. Vous êtes dans l’euphorie du moment. Vous visez, vous shootez et hop, c’est dans la boite. De retour à la maison, vous videz votre carte mémoire et que remarquez-vous immédiatement ? En arrière plan ?

Comment avez-vous pu ne pas voir cet homme tellement “décontracté “ ?

C’est une erreur que beaucoup de photographes font. Vous êtes tellement dans le moment présent à FOCALISER sur votre sujet que vous en oubliez le reste. VOTRE CADRE de l’appareil photo.

CADRER, C’EST LA VIE !!!!! Cadrer, c’est faire le choix d’inclure ou de na pas inclure certains éléments de votre champ de vision.

un-intrus-sur-la-photo-en-arriere-plan.jpg

En photographie, la restitution de la scène est identique à celle capturée par votre appareil photo. A la prise de vue, il est important de regarder tous les plans, et notamment les arrières plans ;-)

la solution

Apprenez à cadrer.

Prenez conscience, à la prise de vue, de ce qui est présent dans le cadre. Ce travail nécessite un effort, surtout pour les débutants. A l’instant T, vous êtes souvent occupé avec vos réglages, à gérer votre modèle. Vous oubliez souvent de faire vos choix de cadrage, de prendre conscience de ce qui se trouve VRAIMENT dans ce cadre.

Par exemple, l'arrière plan est souvent négligé. Je ne prends jamais de photos sans scruter l'arrière plan. Que ce soit en terme de luminosité, de couleur, de détails qui pourraient gâcher ma photo.

Posez vous systématiquement cette question quand vous regardez dans votre viseur : que vois-je en arrière plan ?


en conclusion

A travers tous ces exemples, vous comprenez que vos habitudes de vision humaine ne peuvent être transposées dans le monde de la photographie. 

La vision 3D, les nuances de couleurs, les contrastes, le discernement, le mouvement, la profondeur de champ sont autant de termes et de notions qu'il vous faudra assimiler si vous souhaitez restituer votre vision du monde.


Pas le temps de tout regarder maintenant ?

Pas de problème ! Renseignez un mail valide et télécharger le Guide Ultime pour développer votre œil de photographe au format PDF, à consulter dès que vous en avez besoin. Vous profitez aussi des bonus en vidéos.

Hardcover-Book-MockUp.png

Dans le prochain chapitre, je vous donne les notions essentielles pour ne plus avoir de photos floues.